Le Web 3.0 en toute simplicité

Découvrir Launchpad
Retour au blog
NEAR_BLOG_1600x800_01

Qu’est ce que le protocole NEAR ?

Le protocole NEAR est une plateforme pour applications décentralisée sur le cloud, conçue pour le développement d’applications similaires à celles qui existent sur le web d’aujourd’hui. Le réseau fonctionne grâce à mécanisme de consensus de “Proof-of-Stake” (PoS, preuve d’enjeu) appelé Nightshade.

En résumé

  • Le protocole NEAR est une blockchain de “Layer 1” (couche 1) qui fonctionne avec la PoS.
  • Nightshade est au cœur de la conception du protocole.
  • L’interopérabilité et la facilité d’accès sont les maîtres mots de la blockchain.
  • L’ensemble des 1 milliard de tokens ont été créés en 2020 lors du lancement.
  • Le token dispose d’un taux d’inflation de 5% pour encourager à la sécurisation du réseau.

Qui est derrière le protocole NEAR ?

Le protocole NEAR a été créé par l’entrepreneur de Wall Street Erick Trautman et par ses associés Illia Polossukhin et Alexander Skidanov.

Illia dispose de plus de dix ans d’expérience dans le domaine de la tech. Il a notamment travaillé trois ans chez Google. Alex est un informaticien qui a travaillé chez Microsoft, et qui a ensuite rejoint memSQL où il a dirigé le département de développement.

L’équipe du protocole NEAR comprend plusieurs lauréats du International Collegiate Programming Contest (ICPC, concours de programmation renommé). Ensemble, ils affirment avoir développé le seul système réel de “sharding” (partitionnement) à si grande échelle.

Qu’est ce que le token NEAR ?

NEAR est le token natif utilitaire du protocole, qui facilite le fonctionnement de l’économie de la blockchain. Il est utilisé à travers tous les services et les applications décentralisées (dApps) du réseau.

Il sert de mécanisme de paiement, de moyen de paiement pour les frais du réseau, et donne accès à des droits de vote et de gouvernance ainsi que des récompenses de staking. De plus, NEAR utilise un mécanisme de token “block-reward-with-burn” (littéralement, blocage de récompense par le brûlage) qui réduit l’offre au fur et à mesure que l’activité du réseau s’accroît.

Le token NEAR est utilisé dans deux scénarios principaux. Le premier, c’est le paiement des frais des transactions qui ont lieu lorsque les applications communiquent entre elles. De telles transactions sont réalisées grâce au wallet du protocole NEAR.

Le deuxième scénario concerne la sécurisation du réseau et les compensations correspondantes. Les nœuds qui sécurisent la blockchain reçoivent des récompenses en token NEAR (les tokens distribués proviennent des frais de transaction). Chaque année, 5% sont ajoutés à l’offre pour encourager la sécurisation du réseau. 90% de ces tokens ajoutés sont octroyés aux nœuds validateurs et 10% sont alloués à la trésorerie du protocole. Dans un même temps, 30% des frais de ces transactions sont versés sous forme de remise aux contrats qui interagissent avec une transaction, et les 70% restants sont brûlés.

L'ensemble de l’offre a été créée lors de la “Genesis” (genèse, le lancement) le 22 avril 2020. l’offre en circulation pour le token est d'environ 730 millions et l’offre totale est de un milliard.

NEAR token distribution Distribution du token NEAR :

  • 17,2% pour des subventions et programmes pour la communauté
  • 14% pour l’équipe principale
  • 17,6% pour les partenaires financiers
  • 6,1% pour les petits partenaires financiers
  • 12% pour la vente communautaire
  • 11,7% pour les développeurs des premiers programmes pour les subventions, la bêta et les outils d’analyse
  • 10%  réservés en tant que dotation pour la fondation
  • 11,4% de subventions pour les opérations

Il convient de remarquer que tout le monde peut participer au réseau et qu’il n’existe pas de quantité minimale de tokens à détenir pour le faire. Cela est intentionnel, et a pour but de permettre un accès plus facile au réseau, et ce, à l’inverse des autres blockchains en “Proof-of-Stake”.

Qu’est ce que le token NEAR ?

NEAR est le token natif utilitaire du protocole, qui facilite le fonctionnement de l’économie de la blockchain. Il est utilisé à travers tous les services et les applications décentralisées (dApps) du réseau.

Il sert de mécanisme de paiement, de moyen de paiement pour les frais du réseau, et donne accès à des droits de vote et de gouvernance ainsi que des récompenses de staking. De plus, NEAR utilise un mécanisme de token “block-reward-with-burn” (littéralement, blocage de récompense par le brûlage) qui réduit l’offre au fur et à mesure que l’activité du réseau s’accroît.

Le token NEAR est utilisé dans deux scénarios principaux. Le premier, c’est le paiement des frais des transactions qui ont lieu lorsque les applications communiquent entre elles. De telles transactions sont réalisées grâce au wallet du protocole NEAR.

Le deuxième scénario concerne la sécurisation du réseau et les compensations correspondantes. Les nœuds qui sécurisent la blockchain reçoivent des récompenses en token NEAR (les tokens distribués proviennent des frais de transaction). Chaque année, 5% sont ajoutés à l’offre pour encourager la sécurisation du réseau. 90% de ces tokens ajoutés sont octroyés aux nœuds validateurs et 10% sont alloués à la trésorerie du protocole. Dans un même temps, 30% des frais de ces transactions sont versés sous forme de remise aux contrats qui interagissent avec une transaction, et les 70% restants sont brûlés.

L'ensemble de l’offre a été créée lors de la “Genesis” (genèse, le lancement) le 22 avril 2020. l’offre en circulation pour le token est d'environ 730 millions et l’offre totale est de un milliard.

NEAR token distribution Distribution du token NEAR :

  • 17,2% pour des subventions et programmes pour la communauté
  • 14% pour l’équipe principale
  • 17,6% pour les partenaires financiers
  • 6,1% pour les petits partenaires financiers
  • 12% pour la vente communautaire
  • 11,7% pour les développeurs des premiers programmes pour les subventions, la bêta et les outils d’analyse
  • 10%  réservés en tant que dotation pour la fondation
  • 11,4% de subventions pour les opérations

Il convient de remarquer que tout le monde peut participer au réseau et qu’il n’existe pas de quantité minimale de tokens à détenir pour le faire. Cela est intentionnel, et a pour but de permettre un accès plus facile au réseau, et ce, à l’inverse des autres blockchains en “Proof-of-Stake”.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le protocole NEAR utilise un mécanisme de PoS dénommé le “Nightshade” qui permet une bonne scalabilité. Les développeurs déploient des contrats intelligents et les utilisateurs utilisent ces applications sans avoir besoin de permission. Il peut s’agir de jeux, d’applications de stockage de données ou d’argent, ou bien d’autres choses.

Nightshade

Le “sharding”, ou partitionnement, est une architecture de blockchain qui permet à des nœuds de stocker une petite portion des données de la plateforme. Cela permet un scaling efficace, via l’augmentation du nombre de transactions par seconde et des frais réduits.

Grâce à cette technologie, le protocole conserve une chaîne de données tout en distribuant la puissance de calcul à travers des ensemble de données. Ces ensembles sont ensuite gérés par des nœuds, qui les traitent séparément avant de les ajouter à la chaîne principale.

Nightshade permet aussi de réduire l’exposition aux attaques. En effet, de nombreux nœuds décentralisés sont responsables de maintenir la sécurité pour des portions de la chaîne.

Investissez en NEAR avec l’application SwissBorg !

Télécharger maintenant
NEAR

Rainbow Bridge

L’une des applications du protocole NEAR est appelée Rainbow Bridge (littéralement, le pont arc-en-ciel). Elle permet des transferts faciles entre Ethereum et NEAR.

Pour déplacer des tokens d’Ethereum vers NEAR, les utilisateurs déposent leurs tokens dans un contrat intelligent d’Ethereum. Ces tokens sont ensuite verrouillés. Une quantité proportionnelle de tokens est ensuite créée sur la plateforme NEAR, et peut être utilisée. Ces tokens peuvent être reversés pour récupérer la somme précédemment verrouillée. Cela permet une bonne interopérabilité.

Aurora

Aurora est la couche d’applications des développeurs de la blockchain NEAR. Il s'agit d’une solution de “Layer 2” (couche 2) qui permet aux développeurs de lancer leur dApps sur le réseau.

Aurora utilise la “Ethereum Virtual Machine” (EVM, machine virtuelle d’Ethereum), ainsi qu’un pont cross-chain qui lie les contrats intelligents et les actifs. De cette façon, beaucoup de développeurs bénéficient des standard de codage d’Ethereum qui leurs sont familiers tout en profitant des frais réduits d’Aurora et d’un débit de transactions plus élevé.

Conclusion

En son essence, le protocole NEAR se veut être une tentative de scaling à très grande échelle des solutions de la blockchain. Le protocole utilise une technologie connue fondée sur Ethereum pour attirer les développeurs et proposer un environnement de codage accueillant. Le protocole, géré par la communauté, fait face à une compétition très rude dans le milieu. Il maintient cependant une bonne position sur les sites de référencement.

Découvrir Launchpad