Achetez, vendez et échangez vos cryptoactifs avec 16 devises fiat

Découvrir SwissBorg
Précédent
crypto-market-cap-2022

La capitalisation des cryptoactifs : qu’est ce que c’est et pourquoi devriez-vous vous y intéresser ?

À peine 10 ans après le lancement du Bitcoin, la première cryptomonnaie décentralisée, le marché s’est étendu au point de devenir un secteur à la croissance vertigineuse, qui se développe extrêmement rapidement.

Selon Statista, le marché des cryptomonnaies a donné naissance à près de 10 000 tokens.

Un tel éventail de choix est bien évidemment une très bonne chose ! Cependant, il faut s’y retrouver, et c’est pour cela que quelques outils pour bien évaluer comment investir sont nécessaires. Aujourd’hui, nous allons parler de l’un de ces outils, qui est un élément essentiel pour toute personne qui s’intéresse aux cryptoactifs : la capitalisation de ceux-ci.

Alors, si cela vous intéresse et que vous désirez savoir pourquoi cet outil est jugé essentiel, n’hésitez pas et continuez à lire ces lignes !

Qu’est ce que la capitalisation des cryptomonnaies ?

La capitalisation des cryptomonnaies est le nom donné à leur valeur monétaire totale. Il s’agit d’un outil très utile pour mesurer l’envergure, la stabilité et le potentiel de croissanced’une cryptomonnaie de manière relative. Grâce à la capitalisation, les investisseurs peuvent prendre de meilleures décisions.

En général, plus la capitalisation est élevée, plus le cryptoactif est considéré comme stable et moins il est vu comme porteur de risques.

Prenons l’exemple de Bitcoin (BTC) et de Gala (GALA).

Le BTC est la cryptomonnaie numéro un du marché en termes de capitalisation : elle est de 723 milliards de dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le GALA, une autre cryptomonnaie très populaire, affiche quant à elle une capitalisation de 955 millions de dollars. Pour influer sur le prix du BTC, dont la capitalisation est significativement plus élevée, il faudrait avoir recours à des transferts de capitaux relativement importants. Le prix du GALA, à l’inverse, peut être modifié par suite de transferts bien moindres. Le BTC est donc à priori un meilleur investissement.

Vous vous demandez maintenant sûrement pourquoi il vous faut tenir compte de la capitalisation, plutôt que de simplement consulter les prix du marché. 

En réalité, la valeur d’une cryptomonnaie ne peut pas être évaluée uniquement grâce à son prix sur le marché. Il s’agit même d’un facteur assez peu fiable.

Par exemple, si nous consultons le prix du BCH (Bitcoin Cash), il est évident qu’il vaut bien plus que le XRP (Ripple ), et, en tant qu’investisseurs, vous pourriez donc le voir comme meilleur. Pourtant, si nous comparons les capitalisations de ces deux cryptomonnaies, nous constatons que le XRP est bien au-dessus de son concurrent. Même si le prix est étroitement lié à la capitalisation, il n’est pas suffisant à lui seul pour déterminer les véritables valeurs et potentiels d’un cryptoactif.

À partir de quel montant une capitalisation est-elle bonne ?

Si nous aimons vous rappeler qu’effectuer ses propres recherches est absolument indispensable lorsque vous considérez un investissement, nous aimons aussi vous aiguiller et vous donner des indicateurs à surveiller. Par exemple, dans ce cas-ci, nous pouvons vous indiquer que les cryptoactifs avec une offre faible et une valeur élevée sont généralement un bon choix, puisque ils sont plutôt stables et présentent moins de risques. N’oubliez pas cela la prochaine fois que vous consulterez le marché, cela pourrait vous être utile !

Calculer la capitalisation des cryptomonnaies

La capitalisation boursière d’une action se calcule en multipliant le prix de l’action par le nombre de celles-ci. De façon similaire, nous pouvons calculer la capitalisation d’une cryptomonnaie en multipliant le prix actuel du marché par l’offre en circulation.

Capitalisation = Prix actuel x Offre en circulation

Par exemple, si une cryptomonnaie X affiche un prix unitaire de 10$ et une offre en circulation de 10 000 000 tokens, sa capitalisation est normalement de 100 000 000$.

Il semble donc que le calcul de la capitalisation soit très simple à effectuer. Cependant, il peut se révéler un peu plus complexe, en fonction du type de cryptomonnaie considéré et de la méthode de distribution des tokens.

Il existe bien évidemment d’autres méthodes pour déterminer la capitalisation d’un cryptoactif, qui ne prennent pas en compte l’offre en circulation. Elles prennent en compte l’offre totale et l’offre maximum, qui doivent toutes deux être calculées.

Des facteurs plus compliqués à obtenir tels que les réserves de tokens, les périodes de verrouillage et autres interviennent dans ces calculs, et nous comprenons donc bien ici qu’il peut devenir très compliqué de déterminer la capitalisation exacte.

Heureusement, des sites tels que CoinMarketCap et CoinGecko existent pour nous faciliter la tâche et nous offrir toutes les informations nécessaires pour évaluer une cryptomonnaie sans avoir à manuellement calculer sa capitalisation.

Pourquoi la capitalisation est-elle importante ?

Il est très courant d’évaluer un actif en fonction de sa capitalisation, et cela est particulièrement vrai dans la finance traditionnelle. Même si, dans le domaine des cryptomonnaies, l’objectif est d’éviter à tout prix d’être traditionnel, pourquoi se priver d’un outil qui a fait ses preuves ?

Pour comprendre si oui ou non il doit consacrer de l’argent à un projet, un investisseur en cryptoactifs se doit de connaître sa capitalisation, ainsi que la catégorie de capitalisation à laquelle cette cryptomonnaie appartient.

Une fois classés dans différentes catégories, les projets sont plus lisibles pour les investisseurs, qui peuvent prendre des décisions en fonction de leur tolérance au risque. 

Classement des projets de cryptomonnaies en fonction de leur capitalisation

Cryptomonnaies à forte capitalisation

Une cryptomonnaie à forte capitalisation est une cryptomonnaie dont la capitalisation est de 10 milliards de dollars ou plus. Les cryptomonnaies de ce groupe représentent les investissements les moins risqués. Souvent, elles sont appelées cryptomonnaies “blue-chip”, ce qui signifie qu’elles sont comprises comme plus stables et plus liquides grâce à leur croissance viable sur la durée.

Les cryptomonnaies à forte capitalisation intéressent donc ceux qui préfèrent une stratégie plus conservatrice. De ce fait, les investisseurs avec un patrimoine net important et les institutions telles que Grayscale, MicroStrategy, et même la plutôt récente Luna Foundation Guards (LFG) ont tendance à investir dans ces cryptoactifs, tels que le BTC ou le ETH.

Plusieurs autres cryptomonnaies se retrouvent classées dans cette catégorie d’après les données de CoinMarketCap. Nous pouvons par exemple y retrouver le AVAX , le XRP, le LUNA, le ADA, etc.

Cryptomonnaies à capitalisation moyenne

Les cryptomonnaies à capitalisation moyenne oscillent entre 1 milliard de dollars et 10 milliards de dollars.

Si elles présentent plus de risques que les cryptomonnaies à forte capitalisation, elles affichent par contre des croissances potentielles bien plus importantes.

Les investisseurs dont la tolérance au risque est relativement plus élevée choisissent cette catégorie de cryptoactifs.

Nous y retrouvons le ATOM, le LINK, le UNI, le AXS, etc.

Cryptomonnaies à faible capitalisation

Les cryptomonnaies à faible capitalisation se retrouvent en dessous de 1 milliard de dollars.

Cette capitalisation basse signifie que leur prix peuvent fortement varier en cas de mouvements de capitaux, et ce, même s’ils sont peu importants.

Ces cryptomonnaies présentent un risque élevé et sont très sensibles au sentiment et à la volatilité du marché. Les investissements dans ces cryptoactifs le sont le plus souvent sur le court terme, et les investisseurs qui aiment le risque les utilisent pour profiter de la volatilité du marché.

La plupart des cryptomonnaies qui se trouvent dans cette catégorie finissent par se crasher et voir leur prix chuter et tomber à zéro.

Nota bene : La capitalisation n’est pas un nombre statique. D’un mois à l’autre, une cryptomonnaie peut passer du statut “blue-chip” à un statut inférieur, par suite d’une volatilité de marché extrême ou d’un piratage de contrat intelligent. Nous recommandons donc de régulièrement consulter les différentes capitalisations des cryptomonnaies qui vous intéressent.

La capitalisation est-elle le meilleur moyen d’évaluer une cryptomonnaie ?

Nous ne pouvons nier que la capitalisation est en effet un outil indispensable lorsqu’il s'agit d’estimer la valeur et la croissance potentielle d’un actif. Cependant, il convient de prendre en compte un certain nombre d’autres facteurs et se concentrer uniquement sur la capitalisation peut ne pas suffir.

Pour obtenir une représentation globale d’une cryptomonnaie, il faut prendre en compte ses “tokenomics”, des facteurs macroéconomique et la liquidité du marché. Dans certaines situations, une non liquidité peut en effet peser sur la capitalisation du fait des périodes de verrouillages ou de tokens perdus. Cela a ensuite des conséquences sur l’opinion publique et donc la valeur du token.

Conclusion 

La capitalisation est un très bon outil pour mieux prendre des décisions d’investissement. Chaque investisseur doit l’utiliser pour prendre des décisions rationnelles fondées sur des faits et éviter de se laisser aller à ses sentiments personnels. Dans des environnements aussi volatiles et mobiles que le marché des cryptomonnaies, il convient de garder cette approche terre à terre.

Nous espérons que vous en avez beaucoup appris sur la capitalisation et que vous avez apprécié notre article ! Nous avons prévu d’en publier beaucoup d'autres, et vous conseillons donc de consulter régulièrement notre blog !

Découvrez SwissBorg